L’épilation, c’est le moment que l’on redoute. Eh oui, regardons la vérité en face, aucune femme normalement constituée n’aime s’épiler et rien que de penser à la douleur provoquée par chaque petit poil arraché, on en a des nausées. Alors, les moins courageuses d’entre nous opterons pour l’éternel rasoir qui accélère la pousse d’un poil toujours plus dru. Mesdames, ne tombez pas dans ce travers ! Vous êtes fortes, vous êtes braves, vous aimez les défis et ensemble, nous allons avoir des jambes comme le monde n’en a jamais vu. Parce que d’accord, s’épiler est loin d’être une partie de plaisir. Mais quand on voit nos petites gambettes toutes douces et luisantes, on se félicite et on regrette un peu moins ces longues minutes passées sous le joug de notre épilateur. Parce que l’épilateur, contrairement notamment au rasoir, c’est l’assurance d’un poil qui repousse plus fin et d’une repousse plus longue (alors ok, on souffre plus mais au moins, on n’a pas à s’épiler chaque semaine !). Mesdames, suivez la voie de la sagesse, l’épilateur est votre allié. Et pour vous aider à savoir quel modèle est fait pour vous, on vous a concocté un top 10 des meilleurs conseils pour le choisir !

Vous avez envie d’entretenir votre peau le mieux possible ? Vous voulez qu’elle soit lisse et douce sans pour autant devoir l’entretenir presque quotidiennement ? Dans ce cas, la meilleure solution est de laisser de côté votre rasoir et d’opter pour un épilateur électrique. Mais comment choisir un épilateur électrique ?
Dans ce guide, vous trouverez tous les critères à prendre en compte pour choisir le meilleur épilateur électrique pour vous. Souvenez-vous : ce qui compte, c’est avant tout votre peau, votre sensibilité et votre usage. Les critères ne sont pas absolus : ils vous serviront à faire une première sélection.

utilisation d'un épilateur électrique

Le prix

Un épilateur électrique coûte entre 50€ pour les modèles les plus simples à 150€ pour les modèles haut de gamme dotés d’un maximum de fonctions. Si vous souhaitez vraiment acquérir le meilleur produit possible sans aucune concession, votre budget pourra vite grimper.

Le design

Certes, le design n’influe pas directement sur l’efficacité de l’épilateur, mais c’est tout de même important. Achetez un produit dont l’apparence vous plaît. Que vous vouliez quelque chose de pétillant et coloré ou de sobre et discret, vous trouverez forcément un modèle convenant à vos goûts, alors ne vous en privez pas.

La taille

Est-ce que vous vous déplacez souvent? Vous pensez avoir besoin de transporter votre épilateur électrique avec vous de temps en temps? N’hésitez pas à opter pour les mini-épilateurs électriques conçus expressément pour rentrer dans votre sac, et tout aussi efficaces.

L’autonomie et l’alimentation

Un épilateur électrique peut-être filaire ou sans fil. Les modèles sans fil ont généralement une autonomie sur batterie qui varie de 20 à 40 minutes, et il ne faut donc pas oublier de les recharger. C’est leur seul inconvénient.
Pour les modèles filaires, la question de l’autonomie ne se pose pas. En revanche, leur utilisation est moins pratique, le fil pouvant rapidement devenir gênant. Un modèle sans fil vous coûtera légèrement plus cher, mais vous serez satisfaite du confort apporté par votre investissement.

La tête de l’épilateur

Une tête s’emboite à votre épilateur. Vérifiez tout d’abord qu’il fonctionne avec des têtes amovibles: cela permet d’en changer en cas de besoin, et surtout il est beaucoup plus facile de les nettoyer à l’eau.
Parmi les types de têtes les plus répandus, on compte la tête pivotante qui rend l’épilation plus simple et plus complète en s’adaptant à votre corps, ou la tête de rasage si vous souhaitez vous épiler rapidement.
Vous avez d’autres besoins ? Il existe des têtes exfoliantes qui ralentissent la repousse, ou encore la tête de massage qui rend le processus moins douloureux. Des innovations sont proposées tous les jours, il vous suffit de sélectionner les têtes qui semblent adaptées à vos usages et à votre peau.

Le nombre de pinces

Généralement compris entre 10 et 50, le nombre de pinces détermine l’efficacité de l’épilation mais aussi la douleur ressentie. Ainsi, plus il est grand, plus vous vous épilerez rapidement et complètement, mais vous risquez d’éprouver des sensations désagréables, notamment si vous avez une peau sensible.
Si vous avez peu d’expérience, et une peau assez fragile, faites d’abord l’acquisition d’un modèle avec peu de pinces avant de changer éventuellement lorsque vous serez plus à l’aise.

L’étanchéité

Une question simple à vous poser impérativement : souhaitez-vous pouvoir utiliser votre épilateur dans l’eau? Pensez à vérifier que c’est possible, le constructeur l’indiquera. Les épilateurs utilisables sous l’eau sont parfois appelés Wet&Dry.

Le système antidouleur

La majorité des épilateurs sont dotés d’un dispositif antidouleur. Les technologies sont nombreuses, et d’une efficacité variable. Dans la plupart des cas, c’est un dispositif de massage qui vient atténuer la douleur.
Mais il existe désormais une multitude d’autres options. Chaque fabricant a développé ses propres méthodes pour rendre l’épilation plus agréable. Pour savoir laquelle vous convient, il faut essayer le produit ou vous fier aux avis clients disponibles sur Internet.
Tous les systèmes antidouleurs ont un point commun : plus ils sont efficaces, plus l’épilateur vous coûtera cher. Aucun système n’est efficace à 100% et il existe des épilateurs vendus sans, mais cela est tout de même très conseillé, surtout si vous avez la peau sensible.

Les accessoires d’un épilateur électrique

Il est possible d’acheter des accessoires pour votre épilateur électrique séparément, mais en choisissant un produit avec des accessoires inclus vous ferez des économies et vous gagnerez du temps.
Les accessoires viennent se greffer directement sur la tête de l’épilateur. Si vous voulez épiler vos aisselles et votre maillot, il est important de disposer d’un accessoire de précision. Autre accessoire qui pourra vous sembler indispensable : celui dédié au visage. Vérifiez quels accessoires sont disponibles chez la marque de votre épilateur.

Les fonctionnalité d’un épilateur

Certains épilateurs sont équipés de fonction accessibles très simplement, grâce à un bouton par exemple. Soit les fonctions sont directement intégrées à l’épilateur, soit elles requièrent l’usage d’un accessoire fourni.
Parmi les fonctions les plus intéressantes, il peut être utile d’acheter un épilateur électrique doté d’une lumière. Cela vous permettra en effet de ne manquer aucun poil et d’avoir une peau sublime et vraiment douce.

La qualité du produit

Vous savez qu’il faut acheter un produit solide et durable. Mais comment faire pour évaluer ces deux critères ? La première chose à faire, c’est de systématiquement vérifier les notes et les avis clients du produit qui vous intéresse sur les sites d’e-commerce. S’ils sont mauvais ou moyens, passez votre chemin.
La seconde, c’est de vérifier combien de temps l’épilateur est garanti. Une garantie longue est signe d’un fabricant sérieux, qui a confiance en son produit. Certes, les épilateurs très bon marché sont attractifs, mais mieux vaut investir un peu plus dans un épilateur qui fonctionnera encore après de nombreuses utilisations.

Vous l’aurez compris, le plus dur, ce ne sera pas de trouver un produit qui correspond à toutes vos attentes, mais surtout de bien le choisir et d’obtenir le meilleur prix. N’hésitez pas à prendre votre temps, à demander conseil et à vérifier régulièrement si des promotions sont disponibles en magasin ou sur Internet.

Choisir le meilleur épilateur électrique en 10 étape

  1. Le nombre de pincettes

Bon, on ne vous apprend rien, le but d’un épilateur est de vous faire une jambe impeccable, de retirer le maximum de poils et d’épiler le plus efficacement possible. Mais pour arriver à un tel résultat, il est indispensable de se fier au nombre de pincettes que possède l’épilateur. Eh oui, ce sont ces petits éléments situés juste au-dessus des disques qui s’occupent d’arracher nos vilains poils et plus elles seront nombreuses, plus elles seront efficaces (un pour tous et tous pour un !). Les épilateurs comptent entre 8 et 40 pincettes, il est donc nécessaire de savoir quel usage vous ferez de votre épilateur pour choisir le bon nombre de pincettes. Si votre épilateur est destiné aux zones dites sensibles type maillot, aisselles ou visage (personnellement, on ne vous recommande pas de vous épiler le visage à l’épilateur au risque d’avoir de larges marques rouges sur la figure et de passer pour un chef indien), optez pour un nombre réduit de pincettes, entre 8 et 12. En effet, un nombre réduit de pincettes limitera l’agression de la peau et on vous le dit, vous ne tenterez qu’une seule fois l’expérience d’une épilation maillot avec un épilateur à 40 pincettes ! Si vous êtes toute nouvelle dans le monde de l’épilation et que vous vous êtes réveillée ce matin avec une illumination vous ordonnant d’abandonner le rasoir, optez pour un appareil entre 20 et 30 pincettes. A partir de 30 pincettes, il faudra malheureusement souffrir un petit peu plus, optez donc pour un épilateur avec système anti-douleur intégré. Si vous souhaitez franchir le pas mais pas trop non plus, un épilateur à 20 pincettes vous garantira une douleur réduite, mais du coup, l’efficacité de votre épilation le sera aussi. Enfin, si vous êtes une extrême de l’épilation et que l’arrachage de poils ne vous effraie point, les épilateurs à 40 pincettes sont faits pour vous et vous garantiront un résultat parfait en un temps record ! (si vous débutez en revanche, ne vous lancez pas tout de suite dans le grand bain des 40 pincettes, au risque de devoir serrer les dents !).

  1. Avec ou sans fil ?

Filaire ou non-filaire, votre cœur balance ? Les épilateurs ont deux modes d’alimentation : par batterie ou par branchement à l’électricité. Personnellement, on opte plutôt pour un épilateur non filaire : il vous permettra beaucoup plus d’aisance dans vos mouvements, et surtout, ils sont beaucoup plus pratiques et se glissent de partout. Aussi, si jamais une situation d’urgence survient (ex : le beau Jules rencontré hier qui attend au pied de la porte), un épilateur sans fil sera beaucoup plus pratique à utiliser dans la panique. Un bémol cependant : l’autonomie et le temps de charge, qui restent à prendre en compte. En effet, un épilateur filaire ne pourra pas vous faire le coup de la panne.

  1. L’autonomie

L’autonomie d’un épilateur non filaire est un élément fatidique à prendre en compte. En effet, mettez-vous en situation : vous commencez à épiler vos petites gambettes. Vous avez fait toute la jambe droite et bim ! plus de batterie. Résultat : vous avec d’un côté la jambe de Sébastien Chabal et de l’autre, celle d’Angelina Jolie. Pour éviter qu’une telle catastrophe n’ait lieu, vérifiez bien l’autonomie de votre appareil. Le minimum syndical est de 30 à 40 minutes pour obtenir une épilation digne de ce nom mais certains appareils peuvent tenir jusqu’à une heure et demi. Autre conseil : faites attention au temps de charge, histoire de ne pas attendre des heures et des heures avant de pouvoir se faire belle.

  1. Les fonctionnalités

Là-encore, les épilateurs proposent de nombreuses fonctionnalités et là-encore, il va falloir définir l’usage que vous ferez de votre appareil. Si vous retombez dans vos travers (oh non, restez dans la team épilateur, on ne veut pas que notre soldat tombe au combat !), certains appareils disposent d’une fonction rasage : idéal pour une épilation express des zones sensibles. Si jamais vous souhaitez ne pas souffrir le martyre, on trouve des épilateurs avec la fonction tondeuse intégrée : elle permet de ce fait de réduire la longueur des poils avant de commencer l’épilation et de réduire par conséquent la douleur. Certains épilateurs présentent également la fonction bikini, à savoir un accessoire à intégrer sur l’épilateur et qui s’occupera de l’épilation de vos zones sensibles (et ça, on achète ! Le temps où l’on déboursait un smic chez une esthéticienne pour un maillot brésilien est révolu !). Enfin, une fonction que nous vous recommandons tout particulièrement est la fonction lumière (Smartlight pour les intimes) : elle permet de voir les poils même les plus fins et évite donc de ne s’épiler qu’à moitié.

  1. L’étanchéité

Wet and Dry, ça vous parle ? Eh oui, en 2018, on speak english ! Un épilateur étanche, c’est le petit plus qui fait la différence. En effet, en s’épilant sous une eau bien chaude, on détend la peau, on ouvre les pores et du coup, on va chercher les poils en profondeur. Résultat : on souffre moins et l’épilation s’en voit encore plus parfaite.

  1. Le système anti-douleur

Mesdames, un conseil : optez pour un système anti-douleur. Plusieurs systèmes existent. Primo, le froid anesthésiant (bon, honnêtement, ce n’est pas le plus efficace : autant utiliser un sachet de petit pois sorti tout droit de son congel). Deuzio, une tête avec picots de massage : on a testé et on valide car ça limite clairement la sensation de tiraillement lors de l’arrachage du poil. Enfin, plusieurs accessoires existent pour limiter la douleur, avec par exemple des têtes d’épilation plus étroites à intégrer sur l’appareil. On vous le dit, vous avez besoin d’un système anti-douleur ! (et en plus, ça évite que le voisin vienne se plaindre de vos hurlements de douleur !).

  1. Les accessoires

Les accessoires, c’est tout mignon, c’est comme un petit cadeau que l’on découvre lorsque l’on ouvre la boîte de notre appareil et surtout, c’est utile. Parmi eux, on vous recommande la tête de rasage (utile si vous êtes pressée) ; l’accessoire de tondeuse ; l’accessoire de précision (utile pour les zones à risque et pour éviter les coupures) et l’accessoire de haute efficacité (en gros, le rayon X de l’épilation qui se colle à votre peau pour scruter le poil même dans les moindres recoins). Petit bonus : les brosses qui sont fournies dans la majorité des cas.

  1. Le système de réglage

Eh oui, certains épilateurs proposent plusieurs vitesses et nous, comme on est un peu chochottes, on valide l’idée parce que ça nous permet de contrôler la vitesse à laquelle le poil est arraché, et par conséquent on maîtrise (bon, certes, que très légèrement) la douleur ressentie. Si le poil est plus épais, partez sur la vitesse maximale tandis que s’il est plus fin, restez à la première vitesse. Encore un outil qui permet une meilleure adaptation à votre type de poil.

  1. Le design

Alors vous allez nous dire « oui, mais de toute façon quand on s’épile, on n’a pas besoin que notre épilateur soit canon de toute façon on a trop mal pour le regarder ». Et bien faux, mesdames ! Dans le choix d’un épilateur, prendre en compte le design est important et par design, j’entends 1) l’ergonomie (où se trouvent les boutons, est-il facile à manier), 2) la taille (car oui, la taille, ça compte) et 3) le style de l’épilateur (même si je vous l’accorde, ça reste secondaire).

  1. Le prix

Money is business et même si on n’est pas radins, on n’a pas envie de laisser une jambe dans un épilateur (ce qui serait d’ailleurs bien problématique puisqu’il ne nous resterait plus grand-chose à épiler !). Le prix d’un épilateur se situe entre 20 et 150€. Pour un épilateur correct et efficace, comptez une cinquantaine d’euros. Petit conseil d’ami : méfiez-vous des prix trop attrayants et des marques inconnues du marché. En effet, partir sur une marque dont la renommée n’est plus à faire vous assure dans la majorité des cas une garantie, et surtout, il vous sera plus facile de trouver des pièces de rechange ou des accessoires.

Alors, prête à aller conquérir le royaume des épilateurs ? Vous avez toutes les clés en main pour choisir l’appareil de vos rêves, à vous de jouer !